Faire du vélo: 6 règles à suivre pour être plus performant

29 mars 2017

Faire du vélo peut prendre différentes formes pour chacun d’entre nous. Alors que certains en font uniquement pour le plaisir, d’autres souhaitent maintenir (ou retrouver) la forme! Qu’importe la raison qui vous pousse à en faire, il est important de viser une amélioration constante de vos capacités.

C’est pourquoi il y a quelques règles de base à suivre pour être plus performant à vélo. Nous y retrouvons les grandes lignes comme l’alimentation, le matériel, la connaissance de ses limites ainsi que plusieurs autres aspects. Apprenez maintenant ces 6 règles pour s’améliorer et devenir meilleur.

 

Règle # 1 – La clé est dans l’alimentation

L’un des facteurs les plus importants pour être performant réside dans son alimentation. En effet, ce que vous mangez influence énormément vos capacités physiques et mentales lors d’un effort physique. Que le repas soit pour soutenir votre entraînement régulier ou une course importante, il est crucial de consommer les bons aliments dans la bonne quantité.

Peu importe le type d’exercices ou d’entraînements à vélo que vous prévoyez faire à intensité élevée, il faut privilégier la consommation de glucides complexes (ou sucres lents). Ainsi, vous obtiendrez l’énergie nécessaire tout au long de votre pratique. Il s’agit de pâtes de blé entier, de céréales complètes, de haricots, etc.

De plus, gardez en tête que votre métabolisme aura aussi besoin de protéines maigres comme la volaille (sans la peau), le poisson et les légumineuses.

Et surtout, n’oubliez pas de bien vous hydrater! Cela sera essentiel pour pouvoir maintenir un effort constant et aller plus loin dans vos séances.

faire-du-velo-1

Règle # 2 – Être en bonne condition physique est important

Si l’alimentation est la pierre angulaire pour assurer une certaine performance lors de vos sorties pour faire du vélo, dites-vous qu’avoir une bonne condition physique à la base l’est d’autant plus. En fait, faire du vélo représente déjà une excellente façon de garder une bonne forme physique.

Toutefois, il y a quelques concepts d’entraînements qu’il vaut mieux suivre de près.

Un des aspects les plus importants est de travailler son endurance. Pour être performant, vous n’aurez pas le choix de pousser d’un cran vos entraînements pour le vélo.

Par ailleurs, l’un des meilleurs moyens de suivre l’amélioration de son endurance est de noter les résultats que vous obtenez et de connaître vos propres limites. Il y a quelques trucs qui peuvent vous aider à identifier vos capacités maximales et à les dépasser. C’était justement le sujet d’un autre de nos articles de blogue.

faire-du-velo-2

Règle # 3 – Utiliser le bon matériel pour obtenir de meilleurs résultats

Quand on dit d’utiliser le bon matériel ou le bon équipement, on veut simplement souligner l’importance de choisir adéquatement votre équipement et d’en prendre grand soin. Après tout, rares sont les personnes qui peuvent se permettre de changer leur équipement pour faire du vélo à chaque fois qu’une nouvelle technologie voir le jour.

Un vélo bien entretenu et en bon état optimise grandement les performances que vous pourrez faire au cours d’une saison de vélo. Assurez-vous donc de faire l’acquisition d’un équipement confortable pour vous et pour ce que vous voulez faire. Après tout, nous avons tous une morphologie, un poids et des techniques différentes pour faire du vélo.

Vous prévoyez faire une course la saison prochaine?

Ne changez pas de vélo ou d’équipement tout juste avant une course ou un événement compétitif, car un changement drastique pourrait diminuer vos performances le jour J. Si vous prévoyez devoir changer votre équipement au cours de la saison, assurez-vous de le faire en avance et de pouvoir courser avec le même vélo ou le même équipement. Ainsi, vous aurez pu vous habituer tout au long de vos entrainements avec le fonctionnement de celui-ci et vous saurez à quoi vous attendre au moment de votre course.

Règle # 4 – Savoir récupérer est primordial

Bien que faire du vélo le plus souvent possible soit très important, trop en faire n’est pas idéal non plus. L’épuisement du corps est bien réel et peut nuire à vos performances. Marc Allen, un des plus grands triathloniens a un jour dit : «Un athlète qui sait s’entraîner est un athlète qui sait récupérer».

Comme tout organisme, votre corps a besoin de périodes de récupération pour continuer à fonctionner correctement.

C’est d’ailleurs pourquoi il est recommandé, avant une compétition, de diminuer l’intensité et la fréquence de ses entraînements. Bien prévoir des périodes de récupération entre vos entraînements permettra à votre corps et à votre esprit d’être prêt à 100% le jour de votre course.

faire-du-velo-5

Règle # 5 – La motivation est cruciale pour faire du vélo

Dans la vie, le seul échec que vous pouvez subir est lorsque vous décidez d’abandonner. Pour être performant, vous devez accorder tout autant d’importance à votre mental que le nombre d’efforts que vous déployez à chaque séance d’entraînement.

Plusieurs le disent, la motivation et la concentration sont les deux meilleurs alliés d’un athlète. Que ce soit avant une compétition importante ou pour un entraînement, il vous faut travailler ces deux éléments.

Essayez la visualisation lors de vos temps de récupération et avant tout exercice. Cela vous permettra d’être plus en confiance avec vos capacités et d’avoir un meilleur focus sur ce que vous vous apprêtez à accomplir.

Règle # 6 – Être stratégique dans vos pratiques

Souvent, les gens font du vélo pour se remettre en forme, pour pratiquer une activité qui leur permet de profiter du plein air, pour le plaisir ou même pour simplement aller se chercher un cornet à la crèmerie après le souper. Bref, les raisons et les occasions ne manquent pas pour faire du vélo.

Toutefois, si vous avez un objectif en tête, comme la participation à une course, un désir de pousser vos performances ou autres, vous devrez avoir une bonne stratégie pour l’atteindre.

Votre coup de pédale, votre endurance, votre puissance maximale et votre respiration sont des exemples d’éléments ou de tactiques qui vous permettront d’être plus performants. Peu importe votre objectif final, concentrez-vous sur un élément à la fois et perfectionnez-le.

Planifiez vos entraînements en fonction des défis qui sont à venir. Si vous connaissez l’endroit où votre prochaine compétition à vélo se fera, prenez le temps de l’analyser comme il faut : les courbes, les dénivellations, les obstacles, etc. Vous serez ainsi beaucoup plus prêt que les autres.

faire-du-velo-6

Enfin, si vous mettez en pratique ces 6 principes de base vous n’aurez aucune difficulté à vous mettre à faire du vélo. Vous serez en mesure de passer du stade de «performant» à celui de «très performant».

Faire du vélo ne requiert pas une science infuse, mais il y a toujours quelques éléments qu’il vaut mieux travailler et chercher à améliorer avec le temps! Vous êtes prêt?

cta_experts