Base d'entrainement de vélo: 3 trucs pour garder la forme

16 février 2017

Il arrive parfois que la température extérieure ne soit pas clémente, surtout au Québec. La neige, la pluie, la grêle ou les bourrasques de vents à 50 km/h peuvent empêcher un entraînement au grand air. Cependant, il y a d’autres moyens d’y parvenir comme le gym ou les exercices intérieurs chez soi. Les bases d’entraînements de vélo sont d’ailleurs une excellente alternative pour tout cycliste qui veut continuer de performer même si Dame Nature est d’avis contraire.

De plus, ce n’est pas parce vous êtes obligé de rester à l’intérieur qu’il faut arrêter son entraînement. Au contraire, c’est le meilleur moment pour pousser vos performances un peu plus en sollicitant d’autres parties de son corps ou d’autres muscles. Découvrirez 3 trucs pour garder la forme avec une base d’entrainement de vélo.

Tentez de rester fidèle à votre programme habituel

Une des meilleures façons de garder la forme avec sa base d’entraînement de vélo est de tenter de poursuivre le même programme qu’à l’habitude, et ce, été comme hiver. Certes, les sensations ressenties ne seront pas exactement les mêmes, mais il est possible d’y remédier facilement. Nous y reviendrons un peu plus loin dans l’article.

Bien que chaque programme d’entraînement reste différent, vous devez tenter de recréer votre « parcours » en ayant la même intensité pour simuler les pentes, les descentes et les lignes droites. D’ailleurs, il s’agit d’un excellent moment pour mettre l’emphase sur différents aspects que vous souhaitez améliorer de votre technique. Que ce soit au niveau de vos performances physiques ou du renforcement psychologique, il y a toujours place à l’amélioration en cyclisme.

En suivant votre programme, assurez-vous de prendre le temps de noter vos performances, les moments durant lesquels vous avez eu plus de difficulté ou ressenti une soudaine fatigue… Cela vous permettra d’ajuster votre entrainement pour que vous puissiez rectifier le tir et d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés initialement.

Par ailleurs, n’oubliez pas de faire attention à votre alimentation. Cela peut jouer sur beaucoup lorsque vous êtes sur votre vélo!

base-entrainement-1

Faites comme si vous étiez à l’extérieur

Pour certaines personnes, s’entraîner à l’intérieur enlève le côté dynamique et motivant. Les paysages, la nature ou même le plaisir des centres urbains manquent à plusieurs lorsqu’ils sont confinés dans une petite pièce. Saviez-vous qu’il existait des alternatives pour rendre le tout plus agréable même coincé à l’intérieur?

Tout d’abord, mettez la main sur un ventilateur à intensité réglable (avec télécommande, si possible). L’air poussé sur votre visage viendra ajouter un volet sensoriel à votre entrainement. Par ailleurs, l’utilisation d’une télécommande vous permettra de simuler beaucoup plus facilement une course extérieure sans même à avoir à descendre de votre vélo : pentes, descentes, bords de l’eau, etc.

Ensuite, allumez votre télévision et ajoutez-y une piste virtuelle (vidéo). Vous verrez, l’immersion est un aspect qui bonifiera grandement votre entrainement.

Si vous avez une base d’entraînement de vélo intérieur intelligente, vous pouvez, selon votre modèle, programmer celle-ci en fonction de votre piste. Certaines bases peuvent même simuler une dénivellation allant jusqu’à 25%.

velo-interieur-performance-tacx

Finalement, si l’option d’utiliser votre télévision vous plaît plus ou moins, une autre alternative s’offre à vous: un casque de réalité virtuelle. Cela offrira une immersion quasi complète. Il faudra cependant faire attention aux virages… Vous ne pourrez pas tourner sur votre base d’entrainement de vélo.

Pour vous donner un aperçu, voici un exemple de l’application Tacx sur un vélo stationnaire:

Favorisez les intervalles d’intensité

Si vous n’avez pas d’option d’intensité sur votre base d’entrainement de vélo, ajoutez des intervalles très court à votre programme. Par exemple, dans celui du Grand défi Pierre-Lavoie, chaque séance dure 55 minutes. Voici un extrait de celui de 2016.

Pédalez à faible intensité durant les 10 premières minutes (échauffement)
faites 10 intervalles de 1 minute en intensité 3,
en récupérant 3 minutes à intensité 1 (faible) entre chaque intervalle.
Terminez à faible intensité pendant 5 minutes (retour au calme).

Comme vous le voyez, le niveau d’intensité peut varier pendant l’entraînement. Cela aura pour effet de conditionner vos performances comme si vous étiez dans les côtes et pour développer votre endurance lors d’efforts intensifs. Dans cet exemple, les niveaux se rendent jusqu’à 3. Sachez toutefois que vous pouvez aller beaucoup plus loin si vos capacités le permettent. Vous le savez mieux que personne!

Les intervalles sont toutes aussi importantes lors des activités de musculation, de conditionnement physique et dans d’autres types d’entraînement cardiovasculaire.

Prenez l’habitude de toujours être constant dans votre entraînement que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. L’alimentation est aussi très importante pour garder la forme.

Si vous faites un parcours avec un ami, n’hésitez pas à coordonner votre horaire pour le faire ensemble. C’est beaucoup plus amusant ainsi et vous n’aurez pas le choix de vous mettre un peu de pression. Pour plus d’informations, contactez-nous dès maintenent!

Quels sont vos trucs et astuces pour garder la forme avec votre base d’entraînement de vélo?

cta_experts